La reprogrammation moteur, c’est quoi? Risques et avantages

On achète une voiture pour plusieurs raisons. Parfois, on choisit un modèle pour son histoire, son prix, sa puissance ou tout simplement parce qu’on a eu un coup de cœur. Après l’acquisition, si on n’est pas satisfait de la puissance d’origine de sa voiture, on peut envisager une reprogrammation moteur.

En quoi consiste la reprogrammation moteur ?

reprogrammation moteur La plupart des voitures équipées d’un moteur à injection embarquent un boîtier électronique (Engine Control Unit) que l’on appelle aussi ECU pour abréger ou calculateur. Ce boitier comporte un programme avec une série de paramètres qui fait tourner le moteur de la voiture. C’est donc lui qui transmet des ordres aux injecteurs selon les configurations de son programme, ce qui fait que le moteur ne peut pas faire plus que ce qu’on lui a demandé de faire. La reprogrammation a pour but d’optimiser justement ce programme pour booster la puissance du moteur et/ou obtenir un meilleur rendement. En pratique, il s’agit de modifier les paramètres d’origine du boitier électronique pour changer la quantité de carburant injectée et l’allumage de manière à augmenter le couple moteur et la puissance de la voiture. Cette opération nécessite une connaissance pointue du mode de fonctionnement des moteurs à injection ainsi qu’une maîtrise des programmes spécifiques pour le type de véhicule qu’on veut modifier.

Quels sont les avantages de la reprogrammation moteur ?

La reprogrammation moteur vise à optimiser au maximum la capacité d’accélération d’un véhicule. Elle permet entre autres de :

  • Augmenter la puissance du véhicule sans avoir à changer de moteur. La puissance de celui-ci peut être en effet réglée et personnalisée selon les besoins du propriétaire. Selon les experts, l’augmentation possible peut aller jusqu’à 60 % sans risquer d’endommager le moteur.
  • Avoir plus de couple moteur dès les plus bas régimes
  • Rendre plus vives les montées en régimes
  • Réduire la consommation de carburant. Après une reprogrammation , les besoins en carburant de votre véhicule vont sensiblement diminuer. En moyenne, la baisse serait de 30 % de la consommation initiale et cela peut aller jusqu’à 40 % si la reprogrammation est réalisée par de vrais spécialistes.
  • Respecter les normes antipollution en général. Donc, la voiture deviendra plus écologique.

Il est bon de savoir que le fait de reprogrammer le boitier électronique de son véhicule n’entraine pas le moindre défaut au diagnostic constructeur. L’immobilisation du véhicule n’est pas nécessaire et le retour aux paramètres d’origine reste possible et peut se faire en quelques minutes.

Quels sont les risques de la reprogrammation moteur ?

Comme toute chose, la reprogrammation moteur présente aussi quelques risques. Le premier danger, et non moins le plus important, serait de confier l’opération à une personne non qualifiée, car cela risque d’endommager le moteur. Cela peut aller d’une surconsommation non contrôlée de carburant à une panne du moteur.

Le véhicule restera dépendant de la personne qui a réalisé la reprogrammation, car il faudra toujours faire appel à cette personne dès qu’un problème se présente.

Si pendant les entretiens, le véhicule passe sur la valise de diagnostic auto, le programme va se réinitialiser automatiquement. De ce fait, tous les paramétrages effectués ultérieurement peuvent s’effacer.

Il faut aussi tenir compte des différentes réglementations en vigueur. En effet, les propriétaires ne peuvent pas faire tout ce qu’ils veulent sur leur voiture sous peine de ne plus être homologués et ne pas passer les visites techniques.

Comment reprogrammer sa voiture ?

reprogrammation moteur L’idéal est de faire appel à un spécialiste de la reprogrammation moteur. Un ingénieur procédera à un diagnostic sur un banc de puissance de votre voiture afin de trouver les différentes manipulations à faire. Il vous informera par la suite des démarches à faire ainsi que les limites à ne pas franchir. Des techniciens et mécaniciens qualifiés se chargeront de reprogrammer le moteur de votre voiture.

Il existe deux manières de reprogrammer le moteur d’un véhicule.

La première consiste à réaliser l’opération à part des données du boitier électronique d’origine. Pour cela, il faut se connecter sur la prise diagnostic de la voiture (la fameuse prise OBD) et la reprogrammation se fait par un logiciel spécifique qui permet d’avoir accès sur le calculateur moteur. Parfois, l’intervention sur le boîtier d’origine est nécessaire pour accéder directement aux données enregistrées par le calculateur. Ce type de reprogrammation moteur permet d’optimiser les performances du moteur et de réduire sa consommation de carburant.

Le deuxième type de reprogrammation moteur est beaucoup plus pointu. Il consister à modifier les paramètres du boitier électronique après changement de pièces dans le but d’optimiser l’ensemble. Il s’adresse plutôt aux voitures sportives où le premier objectif est de booster au maximum les performances du moteur. En effet, toutes les pièces ajoutées sont destinées à varier les puissances du moteur. Cela peut être un nouveau filtre d’admission direct, des conduits de pipe d’admission lissés, un nouveau tube d’échappement, un arbre à cames corrigé ou tout cela réuni. Mais attention, pour que ce type de reprogrammation apporte le résultat souhaité, il faut qu’il soit réalisé dans les règles de l’art par un spécialiste. En effet, pour que les nouvelles pièces apportent les performances attendues, il faut savoir modifier les paramètres du moteur dans le bon sens. Il est important que le réglage soit approprié autrement cela ne fonctionnera pas. Ici aussi, une intervention sur le calculateur d’origine reste envisageable pour pouvoir accéder et changer les données qui s’y trouvent. Pour certains modèles, il est nécessaire d’ajouter carrément un boîtier pour pouvoir modifier les paramètres du programme et améliorer les performances du moteur. Il existe même des voitures qui peuvent embarquer plusieurs cartographies avec un commutateur.

Comment se déroule la reprogrammation moteur ?

Dans la plupart des cas, l’opération se fait par la prise diagnostic de la voiture. Sinon, le transfert de données peut se faire directement sur le calculateur. Cela dit, la reprogrammation se déroule en suivant les étapes suivantes :

  1. Faites un essai en roulant avec votre véhicule. Cela vous permettra de vous assurer sur son état. Attention, non seulement vous devez rouler sur route, mais vous avez aussi besoin de monter la voiture sur un pont élévateur avant de commencer la reprogrammation moteur.
  2. Commencez par extraire le programme de votre calculateur d’origine. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous. Soit, vous transférez les données de la cartographie d’origine par la prise diagnostic de votre voiture, ce qui est d’ailleurs la méthode la plus utilisée, soit vous intervenez directement sur votre calculateur. N’oubliez pas de sauvegarder les données extraites de votre cartographie d’origine.
  3. La troisième étape consiste à optimiser votre cartographie en vous basant sur le programme d’origine.
  4. Maintenant il faut charger votre cartographie modifiée. Ici, un essai est nécessaire pour s’assurer que le résultat voulu soit là. Si nécessaire, des réglages supplémentaires sont envisageables.
  5. La dernière étape n’est autre que le service après-vente. La majorité des spécialistes de la reprogrammation moteur assurent un service après-vente gratuit. Sachez que vous pouvez toujours revenir à la programmation d’origine à n’importe quel moment et cette intervention est généralement gratuite.

Le vrai du faux des idées reçues sur la reprogrammation moteur

reprogrammation moteur De nombreux propriétaires s’inquiètent, à juste titre d’ailleurs, sur leur garantie du constructeur. Rassurez-vous, il est quasiment impossible de prouver avec le simple diagnostic du véhicule que le calculateur de celui-ci a été optimisé. D’ailleurs, il est toujours possible de réinstaller le programme initial, et ce, sans laisser la moindre trace. Il n’y a donc pas de risque que la garantie constructeur soit annulée. D’ailleurs, sachez que les reprogrammations dites « Stage 1 » respectent scrupuleusement les tolérances admises par les constructeurs.

En ce qui concerne l’assurance, vous avez deux bonnes raisons de ne pas vous inquiéter. Premièrement, la reprogrammation ne change pas la fiabilité de votre voiture. Les paramètres modifiés respecteront toujours les tolérances des constructeurs (moteur, boite de vitesse, turbo, etc.). Idem pour les normes antipollution. Donc, le passage à la visite technique doit s’effectuer sans le moindre problème. La deuxième raison, c’est le fait que la reprogrammation est très difficile à détecter et la remise à l’origine toujours possible à n’importe quel moment. En France, de nombreux véhicules roulent reprogrammés et aucun cas de non-prise en charge par un assureur n’est connu jusqu’à ce que jour.

Beaucoup de conducteurs se demandent également si la consommation de leur voiture va augmenter après la reprogrammation du moteur. La réalité est que tout dépend du style de conduite. Donc, en conduite normale, votre consommation va baisser de manière significative. Grâce au couple supplémentaire en effet, vous passerez vos rapports plus tôt et le moteur montera moins en tour. Ce qui implique forcément moins de cycles d’injection donc moins de consommation. Inversement, votre voiture consommera plus en conduite sportive parce que pour avoir une puissance supérieure à haut régime, le moteur aura besoin d’un peu plus de carburant. Cela dit, cette hausse de consommation ne se fera pas trop sentir, car en moyenne, vous aurez une autonomie de 80 à 100 km de plus avec un plein.

Merci à fiches-auto.fr, dynatek-dz.com, diagnostique-de-voiture.blogspot.com pour les photos.


29 réflexions au sujet de “La reprogrammation moteur, c’est quoi? Risques et avantages”

  1. Article très détaillé qui permet d’avoir une vue globale de la procédure technique permettant de mener à bien la reprogrammation-moteur, avec tous les avantages performatifs qu’elle permet. Cette optimisation fonctionnelle du véhicule me semble d’autant plus intéressante dans le cas des anciennes BVA sans assistance électronique afin de réguler au mieux le couple-moteur pour réduire la consommation en carburant.
    Il existe aussi la reprogrammation du calculateur ABS pour le Body-Computer dans le cas du kit-démarrage défectueux, qui nécessite un remplacement imposant la même référence attestant une série identique. Difficile à trouver d’occasion, une reprogrammation peut aussi être la solution. Je présume que le protocole de modification des paramètres est similaire?

    Je vous recommande le réseau de vente de pièces détachées OPISTO, très réactif, et qui a des accords de partenariat avec des garagistes à travers le pays, mais qui n’en a pas encore dans le Doubs.

    Cordialement.

  2. Très bon article, clair et détaillé.
    Je rajouterai une petite chose: certains véhicules disposent d’un compteur de flash dans le boitier, c’est à dire qu’ils peuvent savoir combien de fois le boitier a été flashé, dans le cas d’une reprogrammation par exemple.
    Ceci ne constitue pas une preuve, mais dans le cas d’une voiture très récente, cela peut parfois poser souci.

    Concernant les cartographies, la pratique courante consiste a injecter une cartographie dite « générique », c’est à dire prévue pour un moteur, et de la retoucher sur banc de puissance. c’est très bien pour des véhicules d’origine, mais lorsque l’auto est modifiée avec pas mal de pièces, mieux vaut se tourner vers un préparateur qui va créer/optimiser la reprogrammation pour le fonctionnement de ce moteur uniquement.

  3. Je suis très intéressé par votre sujet. Je vais essayer de demander l’avis d’un de vos professionnels pour reprogrammer mon moteur, si possible. Je me demande seulement si la performance du moteur augmente par rapport à sa performance d’origine, toutefois, je crois qu’il faut aussi une remise à neuf des batteries épuisés. Merci de votre partage

    • oui, tant qu’elle fonctionne sur un système d’injection ELECTRONIQUE, c’est à dire sans carburateur, ni injection mécanique

  4. bonsoir Monsieur et merci de votre aide, je un scenic dti de 1998 avec un moteur dti de 1999, il a très bien fonctionné pendent 2 ans et la il refuse de démarrer je envoyé la clé chez un spécialiste il dit que la clé est bonne Renault refuse de reprogrammer la voiture parce-que le moteur n’est pas d’origine, merci de votre aide

  5. Lorsqu’un constructeur fabrique un modèle de moteur, celui-ci est sensé fonctionner correctement des pays Nordiques par -30° jusqu’au fond du Sahara par +40°. De ce fait, la programmation des cartographies est calculée grassement. Nous ne somment que rarement au bord de la mer en hivers ;-)
    Un peu de science… Nous respirons 21% d’oxygène à 0° et au niveau de la mer… Par contre, escaladez l’Everest sans bouteille d’O²… Et bon courage…
    La combustion stœchiométrique (ou combustion parfaite)… Chaque combustible va générer une quantité de CO² bien précise (15.5% pour l’essence, 14% pour le GPL… avec 0% d’O²).
    D’où la ou les sondes Lambda. Elles mesurent l’excès d’oxygène dans les fumées. S’il y a trop d’O², la combustion est dite ‘pauvre’, le moteur doit recevoir plus de combustible. En revanche, si le taux d’O² est trop bas, la combustion est dite trop riche, rappelez vous les vieux diesel dans les côtes qui fumaient tout noir… Trop de combustible, pas assez de comburant.
    Le rôle du calculateur est d’adapter tout ce petit monde pour que cela fonctionne en pleine harmonie.
    Pour ce faire, il va recevoir tout un tas de mesure de la par du moteur, sonde de température et débit d’air, sondes des températures moteur, sonde cliquetis (vibration du moteur pour détecter le bonne adéquation du temps d’allumage, sonde O² (Lambda)… J’en passe et des meilleurs…
    Il effectue sa petite moulinette… C’est pour ça qu’on l’appelle calculateur… Avec sa petite calculatrice…
    Puis, il va commander les injecteurs (temps, moment…), l’allumage des bougies…
    L’objectif d’une programmation carto est de se rapprocher des conditions normales d’utilisation en fonction du but rechercher… Un Norvégien préférera louer un véhicule sur place au Sahara… Ca coûtera moins chers. Et inversement…
    Hormis les petits rigolos qui vont vous bricoler les limites de fonctionnement de votre moteur, la méthode est sans risque. Si elle est faite dans les règles de l’art et avec le respect des données constructeur. Votre voiture n’avancera pas plus rapidement, mais plus vite… La nuance est là. Autrement dit vous appuierez moi fort sur la pédale car la voiture atteindra votre souhait plus rapidement.
    Attention aux rigolos… J’ai dépanné un collègue qui avait installé un boîtier révolutionnaire pour quelques dizaines d’€ lui permettant de gagner 20 à 30% en remplaçant une sonde et en connectant ce boîtier à sa place. La voiture broutait, fumait, n’avançait plus par temps chaud. Après avoir jeté un coup d’œil de 10 secondes… Il s’agissait de la sonde IAT (Input Air Temperature). J’ai décapsulé son boîtier qui ne comportait qu’une simple résistance à 3 centimes et 2 bouts de fils… Le calculateur croyait rouler par -10° en permanence alors qu’il respirait de l’air à 30° (carburateur… Starter tiré… 30°… PTDR) Le pire, c’est que la sonde à cliquetis devait tenter de corriger… A la cale… Avec le risque de casser le moteur…
    Je ne peux que vous conseiller d’aller voir de vrais professionnels, il vous conseilleront sur ce qui peut et ne doit pas être fait pour conserver votre moteur le plus longtemps possible…
    Je félicite l’auteur de l’article pour avoir très bien vulgarisé et expliqué le sujet…
    De mon coté, j’ai créé une rubrique Automobile de mon coté sur mon site pour expliquer plus techniquement le sujet… Mais le temps me manque car d’autres sujets m’accaparent, mais j’y baigne dedans… Tout les jours… Je suis chauffagiste ;-)
    Pascal

  6. « aucun cas de non prise en charge par un assureur n’est connu jusqu’à ce jour »
    Je ne demande qu’à vous croire mais sur quelles informations se base cette affirmation? Avez vous des sources? Des données? Un rapport?

    • Bonjour Monsieur, pas de rapport à fournir mais en tant que professionnel effectuant ce métier depuis plusieurs années, nous n’avons jamais entendu de cas où un client ai eu des problèmes avec son assurance, même pour les malheureux ayant eu des accidents à grande vitesse. Le seul cas où l’assurance peut être problématique est si vous avez par exemple un accident très grave impliquant dégât corporel voir pire, avec donc de grosse prise en charge, et un compteur bloqué à plus de 200km/h sur un véhicule ne dépassant normalement pas les 150. Ceci peut alors être questionnement auprès de votre assureur qui peut demander à un expert de contrôler les modifications faites sur le véhicule.

  7. Bonjour.

    Juste pour répondre à Houles: oui, tout véhicule équipé d’un calculateur, qu’il soit essence ou diesel, peut être reprogrammé.
    Les gains les plus sensibles sont toutefois obtenus sur les modèles équipés d’un turbo, les moteurs atmosphériques (sans turbo)ayant une marge d’optimisation très limitée sans remplacement de pièces mécaniques telles que: arbre(s) à cames, injecteurs, volant moteur….
    En résumé: sur un moteur non équipé d’un turbo, le coût d’une reprogrammation n’est pas vraiment justifié alors que sur un moteur turbo (essence ou diesel), le gain obtenu est très intéressant au regard de la somme investie (env. 500€ généralement).

  8. Très bon article qui mériterai en revanche une petite mise à jour : « Rassurez-vous, il est quasiment impossible de prouver avec le simple diagnostic du véhicule que le calculateur de celui-ci a été optimisé. » Aujourd’hui en 2018 ce n’est plus le cas. Sur les derniers modèles Volkswagen (Audi, Seat,…) un passage à la valise chez le constructeur permet de desceller une reprogrammation moteur, et donc dans certains cas faire sauter votre garantie. Pour minimiser cela, toujours important de faire votre reprog chez un professionnel réputé qui sait ce qu’il fait et respecte bien les tolérances du véhicule (boite de vitesse, turbo).

  9. Bonjours je veux programme ma voiture Audi A6 je suis de Périgueux je cherche un. Garage à Bordeaux pour le faire cette semaine est merci

  10. Bonjour
    j’ai fait reprogrammé ma mégane et j’ai roulé environ 300 km.
    Depuis voilà ce qui apparaît sur le tableau de bord
    – injection à contrôler
    – auto stop à contrôler
    – fap à contrôler
    et maintenant risque de moteur cassé Arrêt de l’auto…
    Peut on savoir si tout cela est lié à la reprogrammation ?
    Merci de votre aide…

  11. Bonjour
    ma soeur a une clio 2 1,5dci 65 chevaux 1ere immatriculation 15 octobre 2003 et le calculateur est grillé , quel est la solution pour en acheter un neuf , j’ai le calculateur avec moi ou puis je en acheter un c’est marque delphi et qu’il soit reprogrammer afin que quand on a le nouveau et qu’on le rebranche la voiture fonctionne
    Merci de m’aider si vous avez des solutions en ne depassant un montant total de 600 euros tout compris

  12. bonjour
    j’hesite a faire reprogrammer mon ml 350 ,si je le fait c’est surtout par economie de carburant et aussi un peu plus de couple.
    quand pensez vous?
    merci

  13. Bonjour,

    Je reviens un peu sur votre article pour avoir des avis sur les personnes qui ont deja effectués une reprogrammation sur une Nissan Qashqai N-connecta en version Essence 1.2. DIG-T 115 cv.
    On me parle d’une augmentation jusque 130 CV et 230nm (actuellement j’ai 115cv et 190nm), c’est exactement le même moteur et puissance a 130cv sur une Renault non ?
    Un petit plus est de changer le filtre a air pour un filtre haute performance BMC.
    Un filtre à air « hautes performances » est toujours mieux pour le moteur car il permet à ce dernier d’obtenir un apport d’air plus important. Le mélange air/carburant est plus homogène donc il en résulte un meilleur rendement moteur.
    Ce type de filtre est généralement fort conseillé pour les moteurs turbo essence et de plus c’est écolo car il ne doit donc pas être remplacé lors de l’entretien périodique du véhicule.Conception en coton (et non en papier comme celui d’origine) et un simple entretien une fois par an suffit
    Et autre chose est de faire également le plein chez Total (ou autres) avec de la Super98 « excellium » (je teste déjà et je dois dire que j’ai remarqué après quelques pleins une différence au niveau consommation et meilleur reprise)
    Merci pour votre réponse et conseil.
    Cordialement
    Alain

  14. bonjour propriétaire de Mégane 3 Bose dci 130 après phase 1
    Jai eu problème de perte de puissance et toujours indication injection a Controller ou risque de moteur cassée
    donc régénération forcée d effectuer et après 1000 km rebelote donc changement de fap et il mon écrasé la repro
    et la quand Jai récupérer ma Mégane c’était le jour et la nuit
    plus obligé de me mètre presque en deuxième voir en première pour passez un rond point maintenant je passe le ront point en troisième a 1000 tr minute sans PB
    mais ma question est que esque Jai acheter ma voiture avec déjà un problème de fap ou c’est la repro qui ma dégrader le fap sachant pour moi que l’on a acheter certainement le véhicule comme cela!! et la ça me titille de refaire la repro

    merci de m avoir lu

  15. Bonjour, je voudrais faire reprogrammé mon camping car, cet un 2,3 l de 130 cv, comme il est neuf 3000 kms donc encore en rodage, à partir de quel kilométrage peut ton faire un reprogrammation ? Merci de votre réponse. Cordialement Thierry

  16. Excellent article, merci :)

    Par rapport au carto, un pro va « insérer » une base-map c’est a dire une cartographie générique ou de départ. puis ensuite la modifier au fur et a mesure en fonction des caractéristiques du moteur (injecteur, admission, échappement, carburant utilisé…) grâce au test sur banc de puissance.
    D’ou l’interet, meme pour un vehicule d’origine de se tourner vers un pro avec un banc moteur et habitué aux préparations moteurs.

    • Merci pour vos informations ! C’est bien connu que 90 % des compagnies de reprogrammations moteurs sont des fichiers copié-collé et heureusement d’ailleurs, imaginez les risques de casse moteur sans ça !

      Le salaire d’un « ingénieur de programmation moteur » (aucun diplôme n’existe) est 3 fois rien en comparaison au même travail réalisé par les motoristes ingénieurs officiels et diplômé qui travaillent chez Renault ou Peugeot (5 voir 6000€/mois).

Laisser un commentaire