A la découverte du chiptuning

Pour mon premier article depuis un bon bout de temps, j’ai décidé de parler d’un sujet que j’ai rarement évoqué sur ce blog, il s’agit du tuning.

Ou plus précisément aujourd’hui, nous allons parler du chiptuning.

De l’électronique dans votre véhicule

Comme vous le savez probablement, de nos jours, la plupart des véhicules modernes embarquent des composants électroniques: qu’il s’agisse de la gestion du carburant, de la mémoire de votre véhicule, ou du réglage de différents composants, beaucoup d’éléments sont gérés par électronique. De manière générale, on peut dire qu’un ordinateur contrôle notre moteur.

A travers une série de signaux qui proviennent de différents composants, cet ordinateur adapte et contrôle plusieurs éléments comme l’allumage, le réglage de l’échappement, l’injection, la consommation de carburant, et bien d’autres.

Un peu comme sur les Formule 1, où tout ou presque peut être réglé et ajusté via électronique.

Le chiptuning, c’est quoi?

Le chiptuning, c’est ce qui vous permet de modifier la configuration du moteur facilement, sans passer par votre garagiste. C’est du tuning, mais électronique (chip en anglais veut dire « puce électronique »). En d’autres termes, ça agit sur le moteur via les données électroniques.

C’est en fait une commande électronique additionnelle directement reliée au moteur. Elle va modifier en temps réel les données du moteur selon la configuration que vous lui passez, et permettre d’optimiser la puissance, la consommation de carburant et bien d’autres.

Le résultat?

Plus de plaisir de conduite, plus de puissance, et moins d’argent dépensé en carburant.

Quelques chiffres

Les boîtiers de Chiptuning peuvent être montés en quelques minutes.

La puissance peut être augmentée jusqu’à 31% pour de nombreux véhicules à moteur turbo (turbo diesel ou turbo essence).

Vous pouvez économiser jusque 1l au 100km de carburant. Une belle économie sur le moyen et long terme.

Ces boitiers sont disponibles pour plus de 2200 véhicules. Evidemment, il doit s’agit d’un véhicule qui dispose de composants électroniques. Votre 2CV ne fera probableemnt pas l’affaire, malheureusement.

Comment ça fonctionne?

Le boîtier de chiptuning va relever en temps réel les données de l’appareil de commande électronique du moteur.

Il va s’intéresser à de nombreux paramètres, comme le moment, la quantité et la pression d’injection, ou la quantité d’air. Chaque modification pourra permettre l’optimisation de la puissance et de la consommation.

Il y a des risques?

Non, le chiptuning n’endommage pas les composants du véhicule.

Sinon, ce serait un peu dommage, non?

Certaines formes de tuning électronique ont un gros problème: elles sont détectables a posteriori, et les garanties que vous aviez à l’achat ne sont alors plus valides.

Chiptuning: l'optimisation de vos données
Chiptuning: l’optimisation de vos données

Mais le tuning via boîtier additionel n’est pas détectable car le logiciel du moteur n’est pas modifié. Il s’agit véritablement d’un composant en plus, qui va réutiliser les données du logiciel du moteur et les retransmettre de manière optimisée. En aucun cas le logiciel n’est modifié, et donc le tuning ne peut être détecté.

Pour aller plus loin

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à consulter la page https://www.racechip.fr/qu-est-ce-que-le-chiptuning/, qui vous donnera beaucoup plus d’indication sur le chiptuning, et notamment vous expliquera pourquoi il est conseillé d’utilisé le chiptuning via un dispositif de commande additionel (celui expliqué dans cet article), plutôt qu’un chiptuning via tuning-OBD.


Laisser un commentaire